Terres d’imaginaire

Un projet de coopération transfrontalière pour des villes créatives

Mené par les villes de Tournefeuille (Midi-Pyrénées) et de Barakaldo (Pays basque espagnol), le projet européen de coopération transfrontalière « Terres d’imaginaire » permet d’expérimenter comment des villes moyennes peuvent être des villes créatives dans l’aire d’influence de leur métropole (Toulouse et Bilbao) pour mettre en œuvre une dynamique d’attractivité et de développement urbain grâce à l’art et à la culture.

Une expérimentation d’actions menées dans le cadre de ce partenariat transfrontalier.

Elles visent à :

  •  créer un rapport de proximité et de complicité entre l’art et les citoyens, notamment en investissant l’espace public et les lieux de vie
  •  explorer les univers numériques et virtuels
  •  expérimenter un partenariat avec les entreprises, afin de favoriser des initiatives qui renforcent les liens entre les mondes économique et artistique.

Une démarche innovante

Avec « Terres d’imaginaire », les actions, conçues en commun, sont expérimentées par une des villes, puis modélisées afin d’être transférées dans l’autre ville. A cette démarche sont associés les partenaires artistiques et culturels de chaque ville ainsi que des experts, des entreprises, des acteurs culturels et scientifiques.

A terme, ce projet doit permettre de poser les bases d’une communauté transfrontalière de villes créatives, regroupant des villes moyennes des deux côtés de la frontière.

Le projet de coopération transfrontalière « Terres d’imaginaire » est soutenu par le programme de coopération territoriale INTERREG IV A de l’Union européenne. Il est doté d’un budget de 1 070 00 €, dont 65 % sont issus des fonds européens FEDER, dans le cadre du Programme Opérationnel de Coopération Territoriale France-Espagne-Andorre (POCTEFA).

En savoir plus sur le Programme de coopération territoriale France-Espagne-Andorre

Le site du POCTEFA : www.poctefa.eu